EN UN
CLIC

En un clic


Aéroport d’ORLY : à Boissy nous défendons la santé de toutes et tous !

Publié le - Mis à jour le 8 septembre 2021

La ville s’engage pour une activité aérienne soucieuse des populations survolées et respectueuse de la santé publique et de l’environnement.

La ville s’engage pour une activité aérienne soucieuse des populations survolées et respectueuse de la santé publique et de l’environnement

En décembre dernier, l’Etat projetait d’élargir de manière très importante les contraintes d’urbanisme et le périmètre d’application liés au Plan d’Exposition au Bruit (PEB) dans le cadre du Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE) de l’aéroport d’Orly. Ces nouvelles mesures auraient eu des répercussions inquiétantes pour notre ville et les Boisséens. La municipalité s’était alors élevée contre ce projet aux côtés de nombreux maires, parlementaires et représentants de défense des riverains de l’aéroport qui méritent notre soutien.  

Devant la levée de boucliers, l’Etat est revenu sur sa décision lors de la réunion de la commission consultative de l’Environnement de l’aéroport d’Orly du 8 Juillet dernier.

Le projet d’extension du PEB n’est plus d’actualité. Toutefois, cette victoire collective ne doit pas faire baisser notre vigilance sur le sujet.

C’est pourquoi, dans le cadre de la consultation du public, par l’Etat, concernant le projet de plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) de l’aéroport d’Orly pour la période 2018-2023,  nous soutenons et défendons les points suivants réclamés depuis de nombreuses années par les collectifs associatifs compétents en la matière :    

  • Allongement du couvre-feu à 8 heures consécutives.
  • Obtenir une date d’échéance et connaître les modalités de sa mise en œuvre pour la réduction du bruit moyen de 6dBA dans le créneau 22h-23h30.
  • Réduction du bruit à la source avec le plafonnement à 200 000 créneaux annuels.
  • Gel des créneaux libérés par l’interdiction des vols intérieurs remplacés par l’utilisation du TGV (85 fois moins polluants).
  • Limitation des mouvements d’aéronefs sur la base de leurs EPNdB (Effective Perceived Noise), comme cela se pratique déjà sur les 9 principaux aéroports français sauf Paris-Orly !

Afin de faire entendre votre voix, vous pouvez aussi participer à cette consultation ouverte à tous jusqu’au 25 Octobre 2021 en cliquant sur le bouton ci-dessous : 

(cliquez sur Déposer votre commentaire. Rédigez votre message avec les informations demandées (Titre & Nom). Cliquez sur Prévisualisation puis confirmez l’envoi en cliquant sur Message définitif : envoyer au site)

Parce qu’il y a nécessité absolue de trouver un compromis entre conséquences des survols aériens et respect des populations survolées, la ville s’engage toujours et encore ! Pour votre Santé et pour l’Environnement !